Actuellement, les besoins en énergie ne cessent de croître. En effet, cette dernière est indispensable à notre vie quotidienne et permet aux équipements domestiques et industriels de fonctionner. Face à ces besoins, posséder un groupe électrogène s’avère être particulièrement intéressant, surtout quand la région où l’on est parfois sujette à de fréquentes coupures d’électricité ou même en l’absence de fournisseurs de courant électrique. Si l’on veut acquérir un générateur, le minimum est de comprendre son fonctionnement.

L’utilité d’un groupe électrogène

Le groupe électrogène est un équipement permettant de produire du courant pour des activités requérant une alimentation électrique, mais dont un raccordement au secteur ou une alimentation à celui-ci fait défaut. Ainsi, il permet de profiter d’un approvisionnement en énergie électrique en cas de coupure ou de délestage. Par ailleurs, il peut répondre à des besoins domestiques et industriels. Effectivement, dans certains pays/régions, il assure le fonctionnement d’un grand nombre d’entreprises et d’administrations. 

Groupes électrogènes d’appoint et fixes

Il existe deux types de groupes électrogènes. On les distingue souvent suivant leurs utilités, leurs puissances et leurs efficacités respectives.

Les groupes électrogènes d’appoint sont utilisés en nomade. Ce sont des groupes compacts et portatifs, pouvant être aisément déplacés. On compte parmi eux : les groupes électrogènes pour camping-car, les groupes électrogènes de maison à usage multiple et les groupes électrogènes de chantier. Ces appareils fournissent des tensions de courant standard 230 V monophasé et 400 V triphasé, avec des puissances domestiques allant de 1 kW à 10 kW.

Les groupes électrogènes fixes fournissent plus de puissances et de tensions. Le réchauffage permanent du moteur permet un démarrage à pleine puissance dès la mise en route, sans avoir à attendre la mise en température du moteur thermique. Ces appareils sont installés en renfort en cas de panne secteur dans des domaines sensibles (comme les hôpitaux et les stations militaires). Ils ont la capacité de démarrer automatique lors d’une panne d’électricité avérée. Ils sont également utiles en relève des centrales électriques.

Composantes principales et principes de fonctionnement

Le groupe électrogène est constitué de deux composantes principales : le moteur et la génératrice. 

Le moteur thermique

Le groupe électrogène produit de l’électricité de manière autonome. Il ne nécessite qu’un approvisionnement en carburant comme source d’énergie.

Le moteur peut fonctionner avec différents types de carburants : essence, diesel, gaz, GPL, biocarburants et fuel lourd (cas des groupes électrogènes les plus puissants) :

  • Les groupes électrogènes à essence sont légers et performants. Ils se montrent très polyvalents à l’usage. Toutefois, leur consommation est élevée. Ils sont tout à fait indiqués pour une utilisation domestique. 
  • Les groupes électrogènes au diesel sont puissants et fiables, mais présentent l’inconvénient d’être lourds et encombrants. En effet, ils sont surtout sollicités sur les chantiers ou pour une utilisation plus intensive.
  • Les groupes électrogènes à gaz sont puissants et silencieux, mais requièrent cependant un approvisionnement GPL.

Concrètement, l’énergie calorifique issue de la combustion du carburant permet au moteur de tourner. Ceci va entraîner un mouvement rotatif de l’arbre d’entraînement de la génératrice, qui produira par la suite le courant électrique. 

Le moteur est équipé d’une régulation mécanique, permettant de moduler sa vitesse de rotation selon la charge. En outre, l’huile du groupe électrogène est essentielle au bon fonctionnement du moteur. Le type d’huile différera suivant la puissance de ce dernier.

Un groupe électrogène est évalué selon sa puissance, qui se mesure en watts (W). Son rendement sera élevé au fur et à mesure que sa puissance augmente. 

La génératrice

Il peut s’agir d’une dynamo (produisant un courant continu) ou d’un alternateur (produisant un courant alternatif). Cependant, il est à noter que même pour les groupes à courant continu en 12 V (cas d’un groupe électrogène camping-car le plus souvent), un courant alternatif est fourni par un alternateur, qui est ensuite converti en courant continu

En outre, les différents modèles de groupes électrogènes peuvent fournir une alimentation électrique monophasée, triphasée ou mixte.

L’armoire de contrôle et les autres composantes 

La gestion du démarrage et de l’arrêt du groupe électrogène peut être manuelle ou automatique. L’armoire de contrôle renferme les commandes qui y sont associées. Un boîtier de composants comprend la régulation électronique, le redressement ainsi que l’écrêtement du courant électrique. En outre, un échappement permet l’évacuation de la fumée produite par la combustion du carburant.

Sources :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Groupe_électrogène
https://www.deco.fr/bricolage-travaux/outils/qr/538241-comment-fonctionne-un-groupe-electrogene.html